« Droit des Affaires », Publication aux Editions Presses Universitaires Libres (Douala – Cameroun)

février 7, 2008

OHADA.com vous informe :

Publication aux Editions Presses Universitaires Libres (Douala – Cameroun) d’un nouvel ouvrage OHADA : « Droit des Affaires ».

Nous avons le plaisir de vous informer de la parution de la seconde édition de l’ouvrage intitulé : « Droit des affaires » aux Editions Presses Universitaires Libres de Douala (Cameroun).

L’auteur, Professeur Jean GATSI, Agrégé des facultés de droit, enseigne le droit des affaires à la Faculté des Sciences Juridiques et Politique de l’Université de Douala.

Dans une analyse méthodique des actes uniformes OHADA portant respectivement sur le droit commercial général et le droit des sociétés commerciales et du groupement d’intérêt économique, l’auteur montre comment le législateur OHADA a mis en place un mécanisme sécurisant pour les affaires dans l’espace juridique unifié OHADA.

L’ouvrage met en exergue cette sécurisation, à travers l’étude du droit commercial général (1ère partie) et le droit des sociétés commerciales (2ème partie). A travers des développements concis, l’auteur montre comment le législateur OHADA a permis aux opérateurs économiques de sortir de l’insécurité juridique.

Cet ouvrage a été subventionné par l’Association pour l’Unification du Droit en Afrique (UNIDA) et le site www.ohada.com, présidé par Monsieur Seydou BA.

Pour tout renseignement complémentaire vous pouvez contacter le Professeur Jean Gatsi, Email gatsijean@yahoo.fr

Il est en vente au prix de 10 000 FCFA dans les librairies suivantes :

Cameroun

1) Distribution nationale

Association pour la vulgarisation du droit en Afrique (A.VU.DR.A)
Face Sic cacaos
Tel. : +237 77 75 21 02

2) Messapresse Douala et Yaoundé

Côte d’Ivoire – Abidjan

Editions Eburnie
01 BP 1984
Abidjan 01
Tel. : +225 20 21 57 58

Bénin – Cotonou
Editions Ruisseaux d’Afrique
Tel. / Fax. : +229 38 31 86

Gabon – Libreville

Editions du Silence
Email : moussiroumouyama@yahoo.fr

Publicités

Conférence OHADA à Bâle (Suisse) le 29 février 2008 sur le thème « OHADA et Lutte contre la corruption ».

janvier 18, 2008
OHADA.com vous informe:

Conférence OHADA à Bâle (Suisse) le 29 février 2008 sur le thème « OHADA et Lutte contre la corruption ».

Dans le prolongement de notre précédente lettre d’information du 15 octobre 2007, nous avons le plaisir de vous communiquer le programme définitif de la Conférence « OHADA et Lutte contre la corruption » qui se tiendra à la Faculté de droit de l’Université de Bâle, le vendredi 29 février 2008.

Nous vous communiquons également l’invitation et le bulletin d’inscription à cette Conférence qui rassemblera autour d’un thème central pour le développement économique de hautes personnalités, notamment d’Afrique et de Suisse alémanique.

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter :

Monsieur Thorsten VOGL, Université de Bâle
Email : thorsten.vogl@unibas.ch

OHADA.com informiert Sie:

Tagung « OHADA et Lutte contre la corruption », 29. Februar 2008, Basel (Schweiz).

Im Nachgang zu unserem Newsletter vom 15. Oktober 2007 informieren wir Sie hiermit über das endgültige Programm der Tagung « OHADA et lutte contre la corruption » am Freitag, den 29. Februar 2008 in der juristischen Fakultät der Universität Basel.

Ausserdem stellen wir Ihnen das Einladungsschreiben sowie den Einschreibebogen als Download zur Verfügung. Bei der Konferenz werden zu einem zentralen Thema der Wirtschaftsentwicklung namhafte Spezialisten, vor allem aus Afrika und der deutschsprachigen Schweiz, sprechen.

Für weitere Informationen wenden Sie sich bitte an:

Herrn Thorsten VOGL, Universität Basel
Email: thorsten.vogl@unibas.ch


OHADA Arbitration / ECOWAS / The state of arbitration in NIGERIA.

janvier 17, 2008

OHADA.com news:

On January 15, 2008, in Yaoundé, Cameroon, Barrister Akin Akinbote, President of Ohada Club, Nigeria, presented a paper on Nigerian arbitration. This paper, delivered at the Colloquium of the Association for the Promotion of Arbitration in Africa, explained the historical, legal and business context of commercial, construction-industry, and investment arbitration in Nigeria. He discussed the statutory authorization for arbitration in his country, analyzed impediments to enforcement of arbitral awards, and commented on progress toward judicial acceptance of this dispute-resolution method. Mr. Akinbote concluded that arbitration is an increasingly important tool.

In closing, Mr. Akinbote, president of the Lagos Club OHADA, turned his attention to the OHADA Common Court of Justice and Arbitration. He suggested that an interface between the ECOWAS Court in Abuja and the CCJA in Abidjan would be another means of harmonizing practices in the region.

At a conference to be held in Accra, Ghana, on February 28 of this year, he plans to elaborate on such an interface and on the efficiencies that it could offer, based on these courts’ overlapping, albeit not identical, geographic jurisdictions.

For more information, you may contact:


OHADA.com vous informe : Naissance de l’Association ACP-Environnement.

janvier 15, 2008

OHADA.com vous informe : Naissance de l’Association ACP-Environnement.

Dans le prolongement de la création récente des associations ACP Numérique (www.acpnumerique.com), qui porte notamment le projet « OHADA des télécoms », et ACP Legal (www.acplegal.net), qui porte le projet OHADAC dans la Région Caraïbe et certains pays d’Amérique centrale et latine, nous avons le plaisir de vous annoncer la naissance de l’association ACP ENVIRONNEMENT (www.acpenvironnement.com).

ACP Environnement a pour objet de mobiliser l’ensemble des acteurs publics et privés concernés ainsi que la société civile en faveur de la promotion du Développement Durable et de la Protection de l’Environnement dans les pays d’Afrique, de la Caraïbe et du Pacifique (ACP) ainsi que dans les régions ultrapériphériques de l’Union Européenne de l’Atlantique et de l’Océan Indien.

Ses actions se partageront entre formation à tous les niveaux d’éducation, information objective de toute personne concernée par l’Environnement et appui à tout décisionnaire dans le strict respect des lois et règlements en vigueur.

Nous présentons ci-dessous l’éditorial du Président d’ACP-Environnement, Monsieur Ferdy LOUISY, Conseiller Général et Président de la Commission de révision du Plan Départemental d’Elimination de Déchets de la Guadeloupe et Président du Parc National de Guadeloupe.

Nous souhaitons un excellent départ à ACP-Environnement et rendez-vous sur www.acpenvironnement.com

Le temps de l’action

Je dis souvent qu’étroit, long et sinueux est le chemin qui nous mènera à une nature protégée, respectée, aimée et valorisée. Territoires remarquables, nos terres offrent une exceptionnelle diversité de richesses naturelles. Mais notre équilibre écologique reste fragile et constamment menacé, voire souvent agressé. Nous ne comptons plus les dépôts sauvages d’ordures, les pollutions en tout genre et de tous horizons. Nous ne comptons plus (ou alors nous ne comptons que trop bien) les carcasses de voitures et les déchets électroménagers abandonnés çà et là, comme s’il était désormais admis qu’ils s’intègrent au paysage.

Nous avons donc besoin de toutes les énergies pour remonter, ensemble, le courant des comportements autodestructeurs. Nous sommes des terriens locataires. Nous logeons sur la planète pour un temps. Dans quel état la laisserons-nous si rien n’est fait pour stopper au plus vite l’hémorragie polluante ?

La problématique de la préservation de l’environnement se pose avec d’autant plus d’acuité sur une île comme la Guadeloupe, où les richesses naturelles ont plus que jamais besoin d’être protégées et valorisées. En clair, l’idée est de stimuler une prise de conscience citoyenne et collective sur les gestes à faire au quotidien pour protéger l’environnement. Les récentes agitations autour de l’épineuse question des décharges à ciel ouvert sont, du reste, révélatrices de l’ampleur de la tâche à abattre pour réunir toutes les forces vives autour d’une démarche écologique durable.

Il s’agit aujourd’hui d’avoir le courage de ses idées, d’oser choquer en bouleversant les habitudes de consommation effrénée. Voici venu le temps de l’action. Osons agir directement sur les mentalités, en utilisant les leviers de l’éducation, les opérations de sensibilisation, en soutien des actions fortes et des décisions efficientes que nous saurons arrêter. Le bien fait à l’environnement peut être réellement considérable si chaque individu s’investit. Si nous parvenons à mobiliser l’ensemble des acteurs publics et privés autour de cette question vitale. Le développement durable ne saurait être une question d’élite. Chacun peut faire beaucoup. C’est tout le sens de la démarche qui a présidé à la création de notre association. C’est sans réserve que j’entends lui apporter mon énergie.

Ferdy LOUISY
Président ACP-Environnement